Lieu d'échange sur la Corée, sa culture ainsi que sur les divers événements organisés par notre association.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Court historique...

Aller en bas 
AuteurMessage
Jun

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 07/08/2010
Age : 34
Localisation : Evry

MessageSujet: Court historique...   Mar 10 Aoû - 11:59

Histoire

L’histoire coréenne va du mythe fondateur de Dangun à travers la période des Trois Royaumes, de Silla Unifié, de Goryeo, de Joseon, l’occupation japonaise, la division nationale jusqu’à la période de la République de Corée. Le territoire actuel de la Corée consiste en la péninsule coréenne et ses îles alentour, mais l’histoire coréenne raconte que le domaine coréen atteignit même les régions nord-est de la Chine.

Le mythe fondateur de Dangun et Gojoseon

L’histoire du peuple coréen remonte au mythe fondateur de Dangun.
Au début, Hwan-ung, le fils du dieu Hwan-in, descendit sur terre avec quatre dieux gardiens et fonda la Cité Divine au pied du mont Taebaek (aujourd’hui mont Myohyang en Corée du Nord). Apprenant que le fils du dieu était sur terre, une ourse et un tigre lui demandèrent de les changer en êtres humains. Hwan-ung leur dit de rester dans une caverne sombre et de ne manger que de l’armoise et de l’ail pendant 100 jours. Le tigre échoua à rester 100 jours, mais l’ourse parvint à tenir et fut transformée en Ung-nyeo, la Femme-Ourse. Elle épousa Hwan-ung et donna naissance à un fils, Dangun, qui grandit pour fonder une nation appelée « Joseon ». Dangun régna sur le pays pendant 1500 ans et devint un dieu après avoir vécu 1908 ans sur terre. (Source : Samgukyusa, Histoire des Trois Royaumes).


Le mythe fondateur de Dangun
Au début, Hwan-ung, le fils du dieu Hwan-in, descendit sur terre avec quatre dieux gardiens et fonda la Cité Divine au pied du mont Taebaek (aujourd’hui mont Myohyang en Corée du Nord). Apprenant que le fils du dieu était sur terre, une ourse et un tigre lui demandèrent de les changer en êtres humains. Hwan-ung leur dit de rester dans une caverne sombre et de ne manger que de l’armoise et de l’ail pendant 100 jours. Le tigre échoua à rester 100 jours, mais l’ourse parvint à tenir et fut transformée en Ung-nyeo, la Femme-Ourse. Elle épousa Hwan-ung et donna naissance à un fils, Dangun, qui grandit pour fonder une nation appelée « Joseon ». Dangun régna sur le pays pendant 1500 ans et devint un dieu après avoir vécu 1908 ans sur terre. (Source : Samgukyusa, Histoire des Trois Royaumes).

Les Trois Royaumes (du 1er siècle av. J.-C. à 668 apr. J.-C.)
Pendant le premier siècle av. J.-C., plusieurs alliances tribales dans la péninsule coréenne et la Mandchourie fusionnèrent pour donner naissance à trois royaumes – Goguryeo dans la partie nord de la péninsule et en Mandchourie, Baekje dans la région ouest de la péninsule et Silla dans le coin sud-est. Ces trois royaumes étaient issus de différentes tribus, mais ils partageaient le même héritage des descendants de Dangun.

Goguryeo (de 37 av. J.-C. à 668 apr. J.-C.)
Fondé par Jumong (roi Dongmyeongseong) dans la région sud de la Mandchourie, Goguryeo domina toute la Mandchourie et la partie Nord de la péninsule coréenne. Situé exactement sur le passage reliant la Chine et la péninsule, Goguryeo fut constamment menacé par la Chine qui cherchait à étendre son territoire. Mais en conquérant les cités-états de Nakrang et Daebang, les troupes de Goguryeo réussirent à repousser l’influence chinoise. Ces cités-états étaient des peuplements chinois bâtis dans la péninsule coréenne après la chute de Gojoseon. Goguryeo devint le pouvoir dominant de l’Asie du nord-est lorsqu’il repoussa l’invasion de l’armée chinoise en 598. Grâce à son vaste territoire et sa puissante armée, Goguryeo profita d’une longue période de domination incontestée. Mais la guerre de longue durée avec l’empire des Sui affaiblit le pouvoir de Goguryeo, l’amenant à la défaite aux mains des troupes alliées de Silla et des Tang de Chine. Goguryeo fut absorbé par le royaume Silla après sa chute, mais des réfugiés de Goguryeo allèrent au nord et intégrèrent d’autres tribus, pour fonder Balhae.

Baekje (de 18 av. J.-C. à 660 apr. J.-C.)
Le mythe fondateur de Baekje décrit comment Onjo et Biryu, les deux fils du roi Dongmyeongseong de Goguryeo, descendirent au Sud pour établir un royaume. C’était à la base un état construit par des émigrés de Goguryeo évincés par la classe dirigeante. Baekje se heurtait à Goguryeo au nord, mais commerçait avec les royaumes chinois de l’autre côté de la mer de la mer Jaune. Baekje se battit contre Goguryeo lorsque ce dernier conquit la cité-état de Daebang, d’influence chinoise, et s’étendit vers le nord. Plus tard, il dut repousser à l’est un Silla sans cesse grandissant. Baekje est aussi connu pour ses rapides échanges culturels et son commerce avec le Japon. Malgré ses splendides réalisations culturelles, ses conflits prolongés avec Goguryeo et Silla épuisèrent les forces de Baekje et le royaume tomba contre l’alliance Silla-Tang en 660. Après la chute du royaume, un nombre considérable de réfugiés de Baekje allèrent au Japon où ils façonnèrent les anciens états et cultures japonais.

Silla (de 57 av. J.-C. à 935 apr. J.-C. / période du Silla Unifié incluse)
À la différence de Goguryeo et Baekje, originaires de l’Etat de Buyeo, Silla clamait avoir été fondé par Bakhyeokgeose, né d’un œuf. Ce mythe fondateur dénote qu’un nouveau groupe d’immigrants d’une civilisation avancée arrivèrent dans cette région pour assimiler les indigènes. Silla est appelé le royaume millénaire, ayant duré 992 ans, soit près de mille ans, si l’on inclut la période du Silla Unifié. Replié dans le coin sud-ouest de la péninsule coréenne, le Silla, géographiquement isolé, eut des difficultés à interagir avec les autres états, et mit donc plus de temps pour devenir un royaume puissant. Néanmoins, Silla fit de rapides progrès et accomplit de nombreuses prouesses militaires et culturelles, qui culminèrent avec les conquêtes de Goguryeo et de Baekje, et l’unification des trois royaumes avec l’aide des troupes alliées de la dynastie Tang.

Le Silla Unifié (668 à 935)
Le Silla Unifié réfère au Royaume Silla après l’unification des Trois Royaumes. Il bénéficia d’une culture bouddhique florissante autant que d’une indépendance politique vis-à-vis des Tang de Chine. Silla put dominer toute la péninsule coréenne, à l’exception de la région Nord, qui s’était renforcée dans Balhae, fondé par les réfugiés de Goguryeo. Bien que le Silla Unifié fût la première nation à réunir tous les royaumes et les tribus en un seul peuple, sa classe dirigeante devint petit à petit dépensière et imbue d’elle-même. Le gouvernement du Silla Unifié dans la confusion, les tribus locales se soulevèrent contre la classe dirigeante, ce qui commença la période du Silla Unifié Tardif. Le Silla Unifié tomba à la fin du 9ème siècle, laissant place au royaume Goryeo.

Goryeo (918 à 1392)
Goryeo fut fondé par Wang Geon avec comme capitale Songak (aujourd’hui Gaeseong en Corée du Nord). Il assimila Silla en 935 et détruisit le Baekje Tardif en 936, réunifiant la péninsule coréenne. La religion d’état de Goryeo était le bouddhisme et son but principal était d’élargir son territoire vers le nord. Les dernières années du Royaume de Goryeo furent marquées par l’invasion des Mongols, qui assujettirent la royauté de Goryeo. Conservant à peine sa souveraineté, Goryeo la recouvrit pleinement grâce aux démêlés de la Chine dans une lutte chaotique entre la dynastie Yuan sortante et la nouvelle dynastie Ming. Cependant, les officiels militaires obtinrent le pouvoir sur la monarchie et le royaume Goryeo fut renversé par Yi Seong-gye, fondateur du royaume Joseon. Le royaume Goryeo dura 474 ans.

Joseon (1392 à 1910)
Le général Yi Seong-gye et les militaires officiels établirent le royaume Joseon en forçant le dernier roi de Goryeo à abdiquer, un coup d’état sans verser le sang. Le nouveau royaume de Joseon chercha à réformer le vieux gouvernement Goryeo avec le confucianisme comme principe directeur. Ce fut une dynastie unique, en ce que même si le roi avait le pouvoir absolu, il était supervisé et modéré par des nobles et lettrés confucéens et devait suivre certains principes de vie et styles administratifs dictés par la stricte philosophie confucianiste. Joseon développa nombre de réalisations culturelles et scientifiques, telles que la création du hangeul, l’invention des pluviomètres et autres. Cependant, il devint une société fermée et inerte dans les derniers temps à cause d’une classe dirigeante obsédée par l’observation rigide de l’idéologie confucéenne et refusant de s’ouvrir sur des idées nouvelles et pratiques venues de pays étrangers. Les politiques xénophobes de la fin des 19ème et du début du 20ème siècle empêchèrent Joseon de rattraper le monde en pleine évolution et le conduisirent à la colonisation japonaise de 1910.

L’occupation japonaise (1910 à 1945)
Le Japon installa un gouvernement-général en Corée et tenta d’éradiquer le moindre héritage coréen en obligeant les Coréens à s’assimiler au Japon. Les Coréens furent forcés de changer leurs noms en noms japonais, et il leur fut interdit d’utiliser la langue et l’alphabet coréens. Cependant, les forces de libération coréennes menèrent des campagnes en Chine et en Russie et un gouvernement provisoire fut établi en Chine pour diriger le mouvement d’indépendance. Le mouvement national du 1er mars 1919 fut une manifestation pacifique exprimant la résistance du peuple coréen à l’occupation brutale japonaise. Le pouvoir colonial japonais en Corée prit fin lorsque le Japon capitula devant les alliés et se retira de Corée en 1945.

La République de Corée (1945)
Suivant l’indépendance de la Corée en 1945, les forces américaines occupèrent la moitié sud de la péninsule coréenne, alors que les troupes soviétiques prirent contrôle de la moitié nord. Ce fut le triste début de la division nationale. La République de Corée fut proclamée en 1948 par le gouvernement élu du Corée du Sud. Elle a été reconnue par la communauté internationale comme unique gouvernement légitime de la péninsule coréenne. Pendant ce temps, l’Union Soviétique aida à établir au nord le régime communiste de la République populaire démocratique de Corée. Le 25 juin 1950, la Corée du Nord envahit la Corée du Sud, commençant ainsi la Guerre de Corée. L’intervention des forces des Nations unies et de l’armée chinoise mena à un cessez-le-feu signé en 1953, qui déboucha sur la division actuelle des deux Corées. Après la guerre, la République de Corée sortit de l’agitation des années 1960 pour atteindre une croissance économique impressionnante pendant les années 1970, appelée « miracle du fleuve Han ». Au milieu des années 1980, une série de manifestations anti-dictatoriales virulentes poussèrent le gouvernement d’alors à amender la constitution pour permettre l’élection du président au suffrage direct, permettant une transition pacifique du pouvoir et donnant lieu à une démocratisation politique. Le nouveau millénaire a vu les deux Corées reconnaître mutuellement leurs gouvernements et travailler ensemble vers la réconciliation et la coopération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ningen.fr
Mani

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Court historique...   Mar 4 Jan - 22:00

Je ne sais pas si je poste au bon endroit, mais pour faire écho à ton résumé de l'histoire de la Corée, il y avait hier sur France 2 dans l'émission "Un oeil sur la planète", un documentaire sur "La Corée du Sud : puissance cachée?"... Non exhaustif mais intéressant!

Il faisait un rappel historique des relations entre les deux Corée, un topo sur la société coréenne actuelle d'un point de vue économique, culturel, religieux, politique et démographique.

A voir pour ceux que ça intéresse certainement en "replay" sur le site de France 2!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Court historique...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite définition et court historique de la lit'pop'
» Château-Gaillard, trajet court
» n°2 en 1966 de la Revue Historique des Armées
» Infanterie de ligne - Régiment n° 24 - avec historique
» [AIDE] Désactiver l'historique des appels (pop-up après appel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Korean Connection :: La Coree :: Société coréene-
Sauter vers: